Archives pour la catégorie Nouvelles

Charles Smith Wines Kung Fu Girl Riesling 2012

Charles Smith Wines Kung Fu Girl Riesling 2012

Code SAQ :  11629787 – 19,05$

Un premier coup d’œil sur la bouteille et on se croit devant une autre bonne bouteille pour mesdames. Grosse erreur, car au final  j’ai retrouvé un vin au-delà de mes attentes. Un vin qui depuis est devenu le ou plutôt la complice de certains de mes mets favoris.

Charles Smith Wines Kung Fu Girl Riesling 2012

Alcool: 12%

Cépage: Riesling

Vignoble: Charles Smith Vallée de Columbia Washington É-U

Notes de dégustation:

Au nez, un riesling rafraichissant avec des notes de tarte aux pommes, de petits abricots et une finale longue limeuse balancée avec un arôme minéral.

Description libre:

Charles Smith nous apporte année après année un riesling de qualité. Depuis 2008,  le Kung Fu Girl obtient des notes de 90 auprès de nombreux sommeliers et pour son prix reste une valeur sûre. Il peut tout aussi bien accompagner des mets épicés qu’être servi en rafraichissement par une belle journée chaude d’été.

Met lors de notre dégustation:

Une trop grosse portion de sushi assorti de pétoncles et calmars cru.

Conclusion:

Ce vin est la preuve qu’il ne faut pas toujours se fier au nom ou à la bouteille lors de nos visites à la SAQ et ne pas hésiter à se laisser conseiller par ces épicuriens du vin.

Simon Robitaille
Passeport Vins

 

 

La PLUG vin du Week End – On passe en hors piste !

Limoncello Di Leva

Code SAQ :  00365627 – 19,75$

Non ce n’est pas pas un vin. Passeport Vins sait aussi sortir des sentiers battus.

Ici on vous propose la découverte d’un petit élixir de plaisir. Une liqueur de fruits – citron. Le Limoncello est très connu des Italiens. Il s’agit d’un produit délicieux, à l’aspect crémeux en bouche. Il est bon en apéro, digestif, ou tout bonnement comme ça, parce qu’on à envie de retourner voir la bouteille, encore et encore.

Il vous plaquera le sourire au visage. Il s’agit d’un produit dont vous ne vous passerez plus !

Charles Smith Wines Château Smith 2011

 Charles Smith Wines Château Smith 2011

Code SAQ :  11818300 – 25,85$

Par temps froid il réconforte, par temps chaud il désinvolte… Le Cabernet-Sauvignon, ce cépage prisé, aimé… bon de toute les façons, peu-importe la saison!

C’est un fait, Charles Smith sait travailler les cépages qui lui sont chers. Il nous les livre humblement, les habille marginalement. Le Château Smith est travaillé depuis les Cabernet-Sauvignon, Petit Verdot, Merlot et Malbec issus des clos Art den Hoed, Hawk, Milbrandt, Newhouse Family, Les Collines.

Protégé jalousement par ses fideles, crucifié par certains conservateurs rustiques, Charles Smith vas jusqu’à nous proposer burgers, smoked meet et patates frites avec ses vins. Avec le Château Smith… ses fideles parlent sur le web de burgers black Angus relevés !

Tout un personnage ce Sir Smith dans son château !

Charles Smith Wines Château Smith 2011

Alcool: 14,2%

Cépage :

80% Cabernet-Sauvignon

14% Petit Verdot

3% Merlot

3% Malbec

Vignoble :

Charles Smith – Vallée de la Columbia, É-U – Washington – Art den Hoed, Hawk, Milbrandt, Newhouse Family, Les Collines.

Notes de dégustation:

Un nez puissant, boisé et baies sauvages… avec un petit côté rôti… pas fumé… rôti !

En bouche il est aussi assez puissant, les baies reviennent, la cerise, le côté rôti aussi, c’est épicé.

Le tout bien balancé, raffiné, presque gras. Belle longueur en bouche

Description libre:

Charles Smith produit un autre produit, un Syrah, se nommant Boom Boom… Le Château Smith aurait aussi bien pu se nommer Bang Bang Pow !

Il s’agit d’un vin percutant. Il est assez puissant. Bon il y en à de bien plus puissants sur le marché, mais celui-ci est tout de même très loin des produits doux et fruités. Mais… oui mais… la balance globale du produit le rend facile à boire. Puissant mais pas choquant.

Il s’agit ici d’un très bon produit, enveloppant, réconfortant. Il sera aussi plaisant, à l’été, de le servir avec les grillades. Sans prétention mais très satisfaisant, ce produit est approuvé testostérone. Attention aux convives amoureux de vins plus fruités et doux, vous devrez prévoir un deuxième produit à table.

Met lors de notre dégustation:

Côtes levées

Conclusion:

Laissez vous tenter, faites vous une petite soirée charbon… sortez le Angus et partagez ce bonheur entre amis! Un vin social qui égaiera la tablée avec style.

 

Importateur et Distributeur

Martin Bourget

Passeport Vins

 

 

Luis Felipe Edwards Marea Pinot Noir 2011

Luis Felipe Edwards Marea Pinot Noir 2011

Code SAQ :  11890387 – 24,95$

C’est dans Leyda Valley, à San Antonio (Chili), que Luis Felipe Edwards développe sa lignée Marea. Marea, littéralement marée en Français, vient assurément du fait que les plantations de vignes associées à cette gamme de produits sont situés très près des rives de l’océan, dans Leyda Valley. Luis Felipe Edwards y conffectionne quatre produits sous l’étiquette Marea; Pinot Noir, Chardonnay, Sauvignon Blancet Syrah. Le produit qui nous intéresse dans cet article est le Marea Pinot Noir 2011.

Pour suivre l’histoire du cépage Pinot Noir, il faut remonter à l’époque ou les romains arrivent en Bourgogne. Ils auraient profité de la présence de vignes sauvages d’Allobrogica, soupçonné d’être la première trace de ce que deviendra le Pinot Noir connu de nos jours. S’en suivit une jalouse obsession des variétés cultivées propres à chacun des villages limitrophes. Aujourd’hui, le Pinot Noir figure parmi les cépages les plus populaires de par le monde.

Luis Felipe Edwards se fie sur le micro climat qu’apporte le pacifique à la région et à la minéralité conférée au produit grâce à la proximité des eaux et à la nature du sol. Notons aussi la présence de la rivière Maipo, qui irrigue la vallée ou sont cultivés les cépages Marea. La rivière Maipo coule depuis les lacs de tête sur le versant Ouest du volcan Maipo, parcoure les Andes tout en irrigant Leyda Valley. Des eaux riches fertilisent naturellement toute une région.

Luis Felipe Edwards Marea Pinot Noir 2011

Cépage : 100% Pinot Noir

Appellation : Leyda Valley

Alcool: 14%

Notes de dégustation:

Au nez, c’est indéniablement fruité. Petits fruits frais. Fidel en bouche, fruité… cerise et fraise. Minéral, frais, les tannins sont estompés. Souple et doux, persiste en bouche.

Description libre:

Les critiques sur les encépagements du passé étaient très bonnes à propos du Marea Pinot Noir. 2011 est une année peut-être un peu moins impressionnante pour ce produit, mais il conserve tout-de-même un bon rang au classement des vins du même cépage, dans la même gamme de prix.

Petite note sur les dégustations et évaluations trouvées sur le web. Il faut porter attention à la provenance des textes. Souvent, des auteurs se laissent prendre au piège en comparant intuitivement le produit dégusté à des produits d’une gamme de prix supérieure. La mémoire de la dégustation de grands vins peut venir varier l’appréciation de produits à orientation plus populaire come celui-ci. Des Pinots Noirs, vous en trouverez de très chers sur le marché. Gardons en tête que le produit concerné en est un en bas des 30$. À ce titre, il s’agit d’un produit tout-à-fait honnête.

Le Luis Felipe Edward Marea Pinot Noir 2011 est un vin léger, fruité, peu tannique. Il est soyeux et facile à boire. On ne se trompe pas en l’offrant sur des assiettes de viandes blanches peu assaisonnées. Il plaira à la majorité des convives.

Met lors de notre dégustation:

Lanières de poulet grillées sur vermicelle de riz – Légumes sautés

Conclusion:

Les dégustations des différents médias du vin proposent la consommation immédiate ou 3 à 4 ans suivant le millésime. Je me demande si on n’aurait pas plutôt intérêt à laisser ce vin se bonifier quelques années de plus.

Il s’agit d’un produit correct, honnête dans son prix

Importateur

Martin Bourget

Passeport Vins

 

Austin Hope Grenache 2011 Paso Robles

Austin Hope Grenache 2011 Paso Robles

Code SAQ :  11089750 – 43,25$

C’est au moyen-âge que nos cousins Français acquièrent  les premiers pieds de vigne Grenache, à fort prix, de la main des Espagnols. L’histoire n’est pas claire à savoir si c’est dans le Rhône, le Languedoc-Roussillon ou en Provence que furent implantés les premiers pieds de vigne de ce cépage promis à une grande épopée !

Aujourd’hui, alors que ce cépage représente plus de 100 000 hectares de vignes en France, nous nous transportons sur Paso Robles, en Californie, terre d’accueil d’un lot de Grenache travaillé à la Rhônoise.

Hope Family Wines, une des familles pionnières de la région de Paso Robles et de son histoire viticole, développe des vins sous les plus hauts standards depuis 1978. L’entreprise familiale associe la méthode Rhônoise au terroir et au climat Californien dans un but précis; produire des vins de classe internationale. Hope Family est reconnu pour le développement de plusieurs produits que la famille continue à produire et à évoluer. La maison est l’hôte des Liberty School, Treana, Candor, Troublemaker et Austin Hope.

Le Grenache que nous abordons aujourd’hui est issu d’un raisin soigneusement cueilli à la main. La fermentation prend place en cuves ouvertes et le tout subit un calage quotidien afin d’augmenter le contact de surface de la matière du raisin pour en soutirer un maximum de tannins. On parfait le vin en fût de chêne Français sur une période de 10 mois.

En se basant sur les notes météorologiques prises par le vignoble au cours de la saison de croissance des vignes destinées à la conception de ce vin en 2011, Hope Family nous annonce un vin remplit de complexité et de finesse.

 

 Austin Hope Grenache 2011 Paso Robles

Cépage : 100% Grenache

Appellation : Paso Robles

Alcool: 15%

Vieillissement: Fût de chêne Français, 10 mois

Notes de dégustation:

Au nez, d’emblée on trouve rapidement la cerise et la fraise, caractéristiques du Grenache… Toutefois, lorsqu’on lui laisse le temps de s’ouvrir, c’est du sucre brun qui nous saute au nez! Je n’osais pas me prononcer sur ce point, quand soudainement, mon compagnon de dégustation me dit qu’il est persuadé de sentir la cassonade! Avec une touche de cannelle.

En bouche on confirme, cerise et fraise confites, poivre. Ce liquide est doux, mais complexe, fin et étoffé. Une balance parfaite. Persistant en bouche, les tannins sont fins mais présents…  À table, on a attribué le qualificatif raffiné aux tannins de ce petit bonheur.

Description libre:

43,25$….. Oui, et on passe à la caisse sans rouspéter s.v.p.

Vous avez l’habitude des vins autour des 20$ ? Je vous dis sautez une bouteille et faites moi le plaisir d’accéder au raffinement que vous offre la famille Hope dans l’expression d’un travail exceptionnel à l’élaboration de ce Grenache Paso Robles.

Une douceur complexe, un raffinement satisfaisant, réconfortant. On savoure en bonne compagnie parce qu’on ressent le besoin de partager le bonheur d’une découverte gustative à la fois intrigante et douce.

Unanimement, on partageait le plaisir et le besoin inexplicable, mais combien plaisant de retourner tester au nez, puis à la bouche, on retourne au nez et on sirote… et de suite. On ne parle pas de notre journée… on partage et compare ce qu’on croit avoir trouvé dans ce liquide qu’on déguste gaiement.

Plairait-il à tous, il est fort probable que oui. Un produit balancé, subtil et bon comme le Austin Hope Grenache 2011 comblera la tablée. On laisse respirer et on déguste.

Il est prêt à boire mais pourrait être mis de côté, puis revisité dans quelques années… 5 à 7 ans je dirais. Quoique son 15% d’alcool pourrait limiter son potentiel de bonification, ce produit contient suffisamment de matière pour s’exprimer un peu plus.

Met lors de notre dégustation:

Craquelins, fromage doux

Conclusion:

Avec les deux autres cépages travaillés sous Austin Hope (Syrah et Roussanne) le Austin Hope Grenache 2011 Paso Robles représente une valeur sûre. Ce grenache 2011 ne tiendra pas longtemps sur les tablettes. Comme il s’agit d’un produit de grande qualité, il y a fort à parier qu’il sera acheté, consommé et apprécié très rapidement. Faites vite avant que les inventaires s’amenuisent.

Mais si vous tomber sur une rupture de stock à votre passage en succursale, n’hésitez pas à le demander, ils en commanderont !

Importateur

Martin Bourget

Passeport Vins

 

La PLUG vin du week-end ! Un p’tit Rioja

Viña Eguia Reserva 2007

Code SAQ :  12189517 – 18,50$

On en parle de plus en plus lorsqu’on aborde la découverte de vins plaisants et faciles à boire… le cépage Tempranillo! Petit raisin donnant de grands sourires lorsqu’il est bien travaillé.

C’est le cas ici, la maison Bodegas Eguia nous offre un petit bijoux qui cache une grande fraicheur. Fraicheur, souplesse, tannins bien présants sont les termes qui caractérisent bien ce produit. Il est un peu boisé, légèrement épicé et fruité. On aime ! Il s’agit ici d’un produit qui plaira à tous vos convives.

 

Les Chinois sont tombés sur la tête !

Conversant tout bonnement avec Louis Boulay, collègue de travail et ami, celui ci me rapportais des histoires complètement loufoques de Chinois qui allaient jusqu’à condamner leur baignoire pour y entreposer leurs collections de Château Pétrus et autres grandes appellations. Certains Chinois commanderaient de grands crus à fort prix en restaurants pour ensuite y ajouter de la boisson gazeuse ou de l’eau pour en diminuer le goût, qu’ils trouvaient trop agressif !!!

Je me lance dans la recherche de renseignements sur ce mouvement en vogue depuis des années. Oufff…. mais c’est toute la France qui réagis au phénomène. Au tout début, ce fût les grandes bouteilles des grandes maisons, mais la on atteint un autre niveau. Les Français on compris et tentent de vendre à-peu-près n’importe-quoi aux Chinois. Les Français sont pauvres et la Chine à un porte-feuille très facile d’accès si on entre dans leur folies !

Si bien que le Français ont mis leurs efforts en commun pour placer en ligne des sites comme;

– http://www.vendreauxchinois.fr

Ici, on offre aux Français la traduction de leurs annonces en mandarin et la conversion des devises pour tout ce qui pourrait être vendus aux Chinois.

– http://www.lemarcheduvinenchine.com

Plateforme inter-commerciale France-Chine… ne pas s’y méprendre, on affiche les couleurs de la Chine mais le tout est tenus par les Français

– http://www.vinenchine.com

Nouvelliste des affaires viticoles France-Chine, on peut y lire des grands titres tel;

Cognac : la maison Roullet-Fransac rachetée par le groupe ChangYu

Acquis par une Chinoise, le Château Listran doit changer de nom à cause de … la Chine !

Nouvelle acquisition chinoise d’un château bordelais

Fou… c’est Fouuuuu ! Les Chinois en face de lots de bouteilles à vendre ne se contentent pas d’acquérir le lot, ils demandent… combien pour le château au complet ?

On en est rendu à un tel point que la contrefaçon de grands crus est depuis belle monnaie courante en Chine. Individus qui achètent des vins bon marché pour y apposer des étiquettes contrefaites de grands crus Français…. même des producteurs locaux qui embouteillent une partie de leur vendanges sous étiquette contrefaite !

Toutefois, ce jeux de contrefaçon à fini par avoir un effet inattendu. Les Chinois on finis par goûter à leurs propre production et…. ils aiment leurs produits maisons. Oups ! La les Français ont commencé à êtres un peu nerveux. On à vus s’afficher des titres annonçant la chute des parts de marchés des principales appellations Françaises en sol Chinois. Outre leur produit maison, les Chinois ont aussi fini par découvrir que le raisin poussait en d’autres contrées. Ils ont agrandis leur catalogue de choix, diversifié leurs achats.

Certes, les Chinois ont de l’argent, beaucoup d’argent. Et le fait qu’ils conçoivent la propriété de bouteilles de vins sans mesure restrictives fais d’eux une cible incroyable pour les producteurs de par le monde. L’ironie est le respect que portent les Chinois aux grandes cuvées. Ils coupent le Pétrus avec de l’eau, les Lafite et Latour avec du Sprite, font des traitements capillaires et masques esthétiques avec le Pomerol…. Les bouteilles sont conservés dans des appartements aux températures avoisinant les 30 degrés celcius…. ils se baignent même dans le vin…. le grand cru bien sur !

Vous me direz qu’ils l’ont payé, ils peuvent bien en faire ce que bon leur chante. Certes, mais si on s’attarde le moindrement au message qu’on envoi ici. L’artisan, et sa famille, qui raffine son travail depuis des décennies à la fabrication d’un bon vin. L’histoire des grands Châteaux, des grandes familles, de l’œnologie…  On la tire dans un spa et on pète dedans ?

Le point ici est de constater à quel point on dévalorise le travail des artisans, la culture viticole mondiale. On lui retire ses lettres de noblesses en rendant la chose usuelle… ordinaire. Il s’agit la d’un message qui portera fruit en sol Chinois. Le jour viendra ou la valeur accordée à une bonne bouteille en Chine sera absolument nulle, puisqu’on en aura abaissée la valeur à celle d’un bain de pieds.

D’un autre angle, les Chinois commencent à développer leur propres produits, apprennent la science du vin. Bien que les foires commerciales viticoles commencent à y prendre une tournure plus pédagogique que les ventes de feu des dernières années. Espérons que les Chinois intégreront différemment le vin dans leur cercle de valeurs. Ils sont tout de même quelques 1 357 166 763 potentiels consommateurs de vin… de quoi ébranler le marché mondial en un clin d’œil !

Martin Bourget

Passeport Vins

La PLUG vin du Week-End – Mara Ripasso 2011

 

Code SAQ :  10703834 – 19,15$

Les amateurs de vins Italiens connaissent les Valpolicella, Montepulciano, Amarone…. et les Ripasso…. ou devraient connaître les Ripasso !

Mais attention, il y a de bons et de moins bons Ripasso. Comme dans tous les produits d’ailleurs. Ici, on est pas face à un grand Ripasso, on est face à un Ripasso honnête dans son prix versus ce qu’il offre une fois dans le verre.

Amateur de Ripasso, il vous faut connaitre cette alternative peu coûteuse et très acceptable. Nouveau face aux Ripasso, hé bien il s’agit ici d’une opportunité de faire connaissance !

Vous découvrirez un vin sommes toutes facile à boire, étoffé et serré. Faites respirer un bon 20 minutes afin de bien l’apprécier.

By the way, à ce prix il s’agit d’un bel ajout dans la trousse d’urgence visite surprise… et pas gênant !

Pio Cesare Dolcetto d’Alba 2012

Code SAQ :  00129890 – 21,25$

On catégorise souvent les grandes maisons comme étant non accessibles… vins trop complexes… durs à apprécier par la moyenne des gens. Je dis foutaises… ce n’est que la meilleur façon de penser si vous voulez vous priver de belles découvertes. Moi je n’y colle pas !

Prenez ce Dolcetto d’Alba, il provient d’une maison qui confectionne de grands Barolos. Des Barolos et des Barberas qui demandent décantation, préparation et connaissances afin d’être appréciés. Ça peu faire peur à beaucoup de gens quand viens le choix de s’aventurer vers de nouveaux produits.

Voyons la chose autrement. La famille et la descendance de Pio Cesare fabriquent du vin de très grande qualité depuis attention…  1881… C’est sur ce point et sur la constance de la qualité des produits livrés depuis toutes ces années qu’on devrait bâtir notre confiance afin d’orienter nos choix.

Résumons; Pio Cesare Dolcetto d’Alba est confectionné a partir d’un cépage, bien que moins connu en sol Québécois, très bien maîtrisé par les Italiens, le Dolcetto. Moi je dis, une maison capable de nous éblouir avec des Barolos et Barberas hors pair est une maison en qui vous devriez faire confiance dans la manipulation et l’expression d’un cépage aussi délicat que le Dolcetto.

Pio Cesare Dolcetto d’Alba 2012

Cépage : 100% Dolcetto
Alcool: 12%
Vieillissement: cuves en innox (pas de chêne ici)

Notes de dégustation:

Il est toujours impressionnant de voir combien le Dolcetto donne une coloration rubis persistante, de sa réputation de douceur, on s’attend à une couleur douce… non c’est très foncé ! Au nez, on se rends vite compte qu’on est en face d’un vin remplis de délicatesse…. même de finesse… des notes de fruits, c’est fragrant mais tout en subtilité… une belle subtilité.

En bouche les fruits dominent, on y trouve aisément des épices et un côté terroir.

Tannins serrés, structuré, rond. Finale persistante

Description libre:

Généralement, les amateurs de vins corsés, relevés, testostérones se tiennent loin des termes fruité et délicat. Ce vin est une exception… en fait le cépage Dolcetto est une exception mais travaillé de la sorte il en est de surcroit.

Je m’explique. On est ici en face d’un vin définitivement doux et fruité, mais il offre une structure et une présence tannique digne des vins les plus vifs et corsés. Il plaira aux amateurs de vins étoffés à coup sur… ainsi qu’aux amateurs de vins plus doux, qui y découvriront de nouvelles niches intéressantes.

Ce vin offre aussi quelque chose d’autre de très intéressant, un paradoxe tannins serrés versus rondeur globale peu commun. Ici aussi on tiens un point qui portera sur le même plateau les amoureux de plusieurs types de vins.

Facile à boire, il plaira à tous. Attention de ne pas présenter ce vin avec des mets trop corsés. Il s’agit d’un excellent vin, mais il en demeure un vin délicat et fruité. N’assommez pas une si bonne fiole !

Met lors de notre dégustation:

Filets mignons légèrement caramélisés à la gelée de Porto ambrée, pommes de terres en quartiers.

Conclusion:

Il s’agit d’un produit qui mène à conclure qu’il faut absolument découvris les produits de deuxième niveau des grandes maisons. Il s’agit souvent d’alternatives très abordables et constituent pour la plupart des valeurs solides. Dites vous bien qu’une maison renommée, ici Pio Cesare, n’apposera pas son étiquette sur n’importe quoi au risque de perdre sa crédibilité !

Martin Bourget

Passeport Vins

Luis Felipe Edwards Gran Reserva Chardonnay

Code SAQ :  10694093 – 17,75$

Vous connaissez déjà un peu le modus operandi de Passeport Vins. Découvrir, apprendre, grandir, puis tout publier sans prétention. Mais nous demeurons soucieux de…. tout de même présenter du matériel intéressant. Nous sommes passé aux aveux…. nous étions complètement pourris côté vins blancs… il nous fallait trouver un sauveur !

Il se nome Simon Robitaille un beau grand gaillard début trentaine qui saura séduire pour nous les plus belles bouteilles de l’industrie. Est il sommelier… non …œnologue… naaaa encore moins !

Simon est ce que Passeport Vins est, un bon amateur de vins, sans prétention. Un niveau de connaissance des vins légèrement au dessus de la moyenne des gens, mais surtout, un grand désir d’apprendre. Simon fais donc maintenant partie de l’identité de Passeport Vins. Vous le verrez dans le domaine des blancs et des rouges, et ultérieurement dans les spiritueux.

Je vous laisse découvrir cet épicurien au travers de sa première dégustation sous le sceau Passeport Vins.

lpe-2Luis Felipe Edwards Gran Reserva Chardonnay

Fût: Chêne français

Alcool: 13,5%

Cépage : Chardonnay

Vignoble : Luis Felipe Edwards  Chili   Vallée de Casablanca

Notes de dégustation:

Pour ma première dégustation de vin blanc, j’ai fait l’erreur de goûter ce jus à une température un peu trop basse ce qui m’a fait passé à côté de quelques odeurs au premier test du nez. Au fur et à mesure où la bouteille a augmenté en température, des goûts d’ananas, de pomme verte et de pêche se sont dégagé au nez. Le goût était fidèle à son odeur pour se terminer par une note de citron.

Description libre:

À chaque fois que j’essaie un nouveau vin, j’aime bien me gargariser avec ce dernier pour y faire sortir chaque subtilité en bouche. À la fin de cette brassée comme avec quelque chardonnay vous sentirez de petite bulles se dégager à l’intérieur de votre bouche. J’aime  bien accompagner cette sensation d’un bon petit morceau de poisson. Un mélange parfait pour accompagné un bon repas à deux. Le vin de Luis Felipe Edwards est raisonnable pour le prix mais ne se dégage pas de la compétition dans sa catégorie.

Met lors de notre dégustation:

Comme j’ai dégusté ce vin en fin de soiré, j’ai accompagné ce dernier d’un petit morceau de cheddar aux tomates séchées.

Conclusion:

À ma prochaine visite dans cette bouteille, je vais privilégier comme met de bons sushis ou une palette de saumon fumé accompagné d’un bon riz basmati. Comme ce vin est un peu plus acide il sera idéal pour créer un mélange parfait avec le riz.

Simon Robitaille

Passeport Vins

La PLUG vin pour le jour de l’an !

Troublemaker

Code SAQ :  11509582 – 24.95$

Pour la soirée du jour de l’an… menez un peu le trouble ! Outillez-vous !

Troublemaker c’est bon, c’est facile mais ça à tout un style. On reste dans un budget plus que respectable à 24,95$ pour un vin que vous pourrai être fier d’ouvrir, d’offrir ou de partager.

Austin Hope Winery, les fabricants du Treana et du Liberty School vous offre cet alliage des plus intéressants. Souple, gouteux, fruité, tanins ronds, tout le monde l’aimera.

Syrah 55 %
Grenache 25 %
Mourvèdre 10 %
Zinfandel 10 %

Donc pour la soirée du 31 Décembre, ou les réceptions du 1er Janvier, ne vous inquiétez pas pour votre budget, ne flambez pas toutes vos économies pour impressionner beau papa… Troublemaker – 24,95$ – pas de casse tête, ça passe à coup sûr !

Beaucanon Estate Trifecta 2003

Non disponible à la SAQ – Disponible en restaurants ou importation privée chez Vignome

Il y a de ces vins qu’on aime boire, qu’on achète sur une base régulière afin de s’en réconforter le soir venu. D’autres qu’on consomme à l’occasion, plus onéreux, ils se verront consommés dans les grandes occasions. Et finalement, il y à de ces vins crèves cœur, qui vous tirent une larme tellement il sont bons… et parfois une deuxième tellement ils sont introuvables, souvent produits en trop petite quantité ! Le Beaucanon Estate Trifecta 2003 fais partie de cette dernière catégorie.

J’ai eu la chance de déguster ce vin en compagnie d’un bon ami et collègue de travail alors que nous étions attablés au restaurant Le Parmesan à l’occasion de son souper gastronomique annuel. John, un serveur du restaurant, m’avais parlé de ce vin fièrement découvert dans la cave alors que je dinais au restaurant quelques semaines plus tôt. J’étais loin de m’attendre à une si grande découverte.

Attention aux intéressés, le 2003 se fait très rare, les stocks de Trifecta 2004 et 2005 sont plus fréquents dans les restaurants, mais la perle, c’est le 2003.

212121-1Beaucanon Estate Trifecta 2003

Cépage : Cabernet SauvignonCabernet FrancMerlot

Notes de dégustation:

Au nez on à des épices, pommes et un côté fumé intéressant, réconfortant et intense. En bouche, ça goûte beaucoup la pomme rouge épicée, le cassis, le moka. C’est puissant et boisé, les tanins sont serrés mais polis. Acidité légère, un peu de sucre résiduel, harmonieux, ça à du corps. Très long en bouche

Description libre:

Complet, harmonieux… n’importe quel amoureux du terroir Californien sera complètement captivé par ce liquide. C’est comme si un génie s’était enfermé dans une bouteille emportant avec lui tous les secrets de Napa Valley.

Les gens de Beaucanon sont en fait des De Coninck de St-Émilion, venus dans le nouveau monde appliquer leur connaissances et leurs cultivars sur de nouveaux terroirs prometteurs. La façon qu’ils ont de travailler le Merlot et le Cabernet Sauvignon est incontestablement une des meilleures de la grande vallée. Sinon LA meilleure.

Dès que notre serveur à ouvert la bouteille et demandé à mon collègue Louis de goûter, j’ai vus les yeux de ce dernier s’illuminer… si bien que j’ai regardé derrière moi s’il n’y avais pas la une femme nue ou quelque chose du genre (Louis me fessait face). Non, c’était l’expression d’un orgasme épicurien je crois… Je pouvais percevoir les premières notes du vin de l’endroit ou je me trouvais… puissant !

À la première… ouais… avant la 5.. 6ème gorgée je crois qu’on à pas parlé du tout…. allez donc donner un sac de jujubes à un enfant et demandez lui de parler en même temps… Unanimement nous nous sommes exprimées d’un grand Whoooo…..!!!! Ça… ça c’est bon !

Met lors de notre dégustation:

Repas gastronomique (très varié)

Conclusion:

Je ne pourrais même pas vous parler de mon repas de ce soir la, à part le fait que Louis m’ait volé mon assiette de Bœuf puisqu’il préférais ma cuisson à la sienne…

Non j’étais concentré à autre chose. J’étais concentré à déguster ce que devait être un vin pour moi. Simple mais précieux…. facile mais goûteux…. Puissant mais raffiné… je buvais mon Beaucanon Estate Trifecta 2003 et croyez moi, si j’en trouve, ça vas coûter cher mais je vais faire mes réserves.

Martin Bourget

Passeport Vins

Pio Cesare Barolo 2009

Code SAQ :  11187528 – 59.75$

Le Barolo… le roi des vins et le vin des rois ! On le dis et le répète et jamais on ne le reniera, il s’agit ici du liquide ultime, c’est le capitaine du grand navire viticole, le boss!

Le Barolo origine de Piedmont, en Italie. Il s’agit d’une appellation, ce qui veut dire que la méthode de fabrication et son protocole sont contrôlés. Dans le cas présent, le seul cépage autorisé dans la confection d’un vin afin qu’il puisse porter l’appellation Barolo, est le Nebbiolo. Disons-le, on est pas mal pris !

Pio Cesare figure parmi les plus grandes maisons reconnues mondialement lorsqu’on parle de Barolo. Histoire, maîtrise et constance. On parle ici d’une maison de grande classe. Beaucoup de grands vins y sont fabriqués

Pio Cesare Barolo 2009

Cépage : 100% Nebbiolo
Alcool: 14%
Vieillissement: 3 ans en fût de chêne Français

Notes de dégustation:

Un Barolo classique, structuré et harmonieux. Un nez épicé-floral, on y trouve facilement le pruneau, une fois qu’il à respiré, c’est ouvert un peu. En bouche un peu boisé, la prune et la muscade !!! C’est bon c’est bon !!! Tanins présents et agréables. Beaucoup de longueur en bouche.

Description libre:

Tout un vin. Oui, c’est 60$, mais tant que vous ne ferez pas le test, sur quoi vous baserez vous pour le trouver cher ? Il s’agit ici d’un Barolo provenant d’une des plus grandes maisons propres à l’appellation… on le paye… on en achète deux bouteilles et on en sert une pour les 5.. 10… 20…. 30 ans qui suivent ! C’est un Barolo…. Est-ce que les œuvres de Picasso sont chères…non… pas accessibles, oui mais cher….non

Bon, on reviens sur terre. Il ne s’agit pas ici d’un vins qu’on doit ouvrir à tous nos convives. Beaucoup de gens préféreront un vin facile à boire, générique. Ce vin mérite d’être dégusté. Et n’oubliez pas qui s’agît aussi d’un manque de respect que de s’attendre que tous vos convives sachent reconnaître les grands vins à l’aveugle. Peu de gens seront à l’aise face aux vins demandant un peux plus d’expérience de dégustation pour êtres appréciés.

On fais respirer, SVP ! Un minimum de 30 minutes. Septiques ? Goûtez ! À l’ouverture de la bouteille cassis, cassis et re-cassis… 30 minutes en carafe, prune et muscade ! MMmmm !

Met lors de notre dégustation:

Rien

Conclusion:

S’agit-il d’un grand vin? Oui S’agit-il d’un bon vin? Oui il s’agit d’un excellent vin.

Martin Bourget

Passeport Vins

Luis Felipe Edwards Reserva Shiraz 2011

Code SAQ :  10754181 – 13.55$

Les Québécois boivent du Shiraz… beaucoup de Shiraz ! Mais est ce que tous sont à même d’apprécier et d’exiger LA grande cuvée Shiraz… et d’en payer le prix ? La réponse est non et cette entrée en matière fais d’un produit comme le Luis Felipe Edwards Reserva Shiraz 2011, un produit très intéressant pour beaucoup de Québécois… surtout à 13,55$ !!!

Luis Felipe Edward fabrique de bons vins, et ce depuis longtemps. Il représente, avec Miguel Torres, ce que les Québécois connaissent et aiment du Chili. Ici il nous offre un Shiraz simple, bon, abordable.

Luis Felipe Edwards Reserva Shiraz 2011

Cépage : 90% Shiraz 10% Cabernet Franc
Alcool: 14%
Vieillissement: 8 mois en fût de chêne

Notes de dégustation:

Au nez, petite complexité intéressante, on est dans la cerise et le chocolat, en bouche, fruité, toujours la cerise, épices… poivre surtout. Tanins présents, mais élémentaires. Il tiens en bouche.

Description libre:

Vous savez dans certaines occasions, on cherche du brut, un vin affirmé, simple. Ce produit est très à propos. Simple à boire, il plaira à tous. Il vaut son pesant d’or. Rien de choquant en bouche, il ne sature pas trop la langue comme certains vins économiques. Ici on est honnête, un bon petit vin à petit prix. Il saura accompagner à merveille les viandes rouges, l’agneau et les pâtes, mêmes relevées!

Met lors de notre dégustation:

Rôti de bœuf français, Dijon et oignons.

Conclusion:

S’agit-il d’un grand vin? Non S’agit-il d’un bon vin? Je répond qu’à moins de 15$, il est très respectable. Vous savez cette réserve pour la visite surprise… ce vin doit y être.

Martin Bourget

Passeport Vins

Boom Boom! Syrah 2012

Code SAQ :  11208561 – 23.75$

Charles Smith est, comme tout bon vignoble, en recherche perpétuelle d’amélioration. Ici, on bouge pas mal. Petite histoire des trois dernières années du produit :

2010 “Boom Boom!” Syrah — Columbia Valley 96% Syrah, 2.5% Grenache, 1.5% Malbec

2011 « Boom Boom! » Syrah – Columbia Valley 100% Syrah

2012 Boom Boom! Syrah — Columbia Valley, 97% Syrah, 3% Viognier

M.Smith, malgré que le 2012 soit bien, svp…  ramenez moi la recette 2010

Boom Boom! Syrah 2012

Cépage : 97% Syrah, 3% Viognier
Alcool: 14.1%
Sucre Résiduel: aucun

Notes de dégustation:

Au nez, le terroir, notes d’herbes. Au goût, très clairement cerise noire et fidèlement, terroir. Mais la cerise domine tout au long. Finale modérée, douce

Description libre:

En 2010, Charles Smith livrait un Boom Boom remarquable, testostérone et complexe. La cuvée 2012 est un peux plus aigue et franche. On est dans un secteur de goût très défini, la cerise noire. Rien ne se cache derrière les arômes et les saveurs de tête. Mais, il s’agit ici d’un vin relativement actif, ce qui mène à dire qu’il est appelé à se transformer, se raffiner. Est-ce un bon vin? oui, est-il prêt à boire? à mon avis non! On range ça pour les 5 à 8 prochaines années… je suis persuadé qu’alors, nous aurons droit à une belle révélation!

Met lors de notre dégustation:

Repas gastronomique relevé

Conclusion:

Je suis un fan du Boom Boom! Syrah 2010 produit par Charles Smith. La cuvée 2012 du même vin est très différente, bonne, mais très différente. Sans m’attendre à une copie carbone d’année en année pour un produit précis, je reste très surpris d’observer une si grande différence sur l’identité gustative de ce produit. Toutefois je lui donne rendez-vous dans 6 ans.

Vignoble: Charles SMith Wines www.charlessmithwines.com

Code SAQ:  11208561

Prix SAQ: 23.75$

 

bouteilles-2

Article: Martin Bourget

La PLUG vin du Week-End – Sebastiani Sonoma County Zinfandel 2010

Sebastiani Sonoma County Zinfandel 2010

Code SAQ :  10829648 – 20,45$

Un Zinfandel ce week-end ! Bien oui ! Les fêtes dans quelques jours, et nous serons tous face au même heureux problème, boire beaucoup de vin. Le beau frère qui nous pousse de l’arôme de chêne commercial mélangé dans un liquide acide avec 9 grammes de sucres…. et oui oui… il est  écris vin sur la bouteille. La langue bien épaisse et les papilles complètement foutues pour les prochaines 48h ! On a besoin de vins simples à boire, mais de qualité.

Sebastiani nous propose un Zinfandel très à propos. Un bon vin, au budget très respectable, qui vous offrira quelque chose de génial… du plaisir à boire !

On plane sur des arômes de grains brûlés et de prunes… en bouche… des tannins bien présents, mais pas violents. Un vin corsé, sec, agréable.

Il s’agit d’un excellent produit à ouvrir en tablée familiale. Tous seront unanimes. Un bon vin offrant un certain caractère sans pour autant être agressif, ample avec une belle longueur en bouche. Simple à boire tout en offrant une multitude de subtilités à découvrir.

Vous ne buvez pas les 12 bouteilles de Sebastiani que vous avez acheté pour les fêtes ? Placez moi ça au cellier pour les 5 prochaines années. Ça en vaut la peine. Il s’agit d’un vin confectionné avec des fruits de très grande qualité. Il a bénéficié d’un grand savoir faire. Ce vin à un très, mais là très bon potentiel de bonification pour les 5 ou 6 prochaines années. Dans 5 ou 6 ans, préparez vous, vous vivrez une expérience.

Mais il est aussi excellent immédiatement.

Joyeuses Fêtes !

Martin Bourget

Passeport Vins

Présentation – A.O.C & Cie, Châteaux et Domaines

Tel que promis, Passeport Vins vous présentera régulièrement des agences d’importation privée. Ces agences sont responsables de la représentation de vignobles de par le monde. Visitez régulièrement ces agences sur le web question de vous tenir à jour sur la disponibilité et les arrivages de produits en importation privée.

Cette semaine, nous vous présentons A.O.C & Cie, Châteaux et Domaines. Nous avons demandé à François Gignac, Directeur produits de spécialités et relations publiques, de nous positionner l’agence A.O.C & Cie.

<< Alors voilà en sommes qui nous-sommes et ce que nous faisons en tant qu’agent.

Le rôle de l’agent est par définition un rôle d’ambassadeur et d’extension pour des marques et des produits alcooliques provenant de châteaux, de domaines et donc de propriétés de tailles aussi variées soient-elles, mais qui naturellement ne peuvent s’auto-représenter au sein d’un marché étranger, unique et complexe, mais aussi doté d’un territoire très étendu.

Chez A.O.C. & Cie, Châteaux et Domaines, nous nous employons à cette tâche depuis 25 ans et représentons les intérêts de plus de 80 fournisseurs répartis au travers du globe. Nous avons une équipe expérimentée, jeune et dynamique sur laquelle nos partenaires confient leur représentation. Nous sommes 11 collègues et amis qui partageons des tâches spécifiques afin que chaque aspect relatif à un dossier-fournisseur soit travaillé avec grand soin et précision. Ces volets touchent essentiellement: la facturation et la gestion des comptes clients, la dynamisation du site web et des activités promotionnelles, les relations avec le monopole et les médias, la recherche de partenaires d’affaires (prospection), la gestion des importations privées et des référencements à la SAQ, et bien entendu, la représentation en soi de chaque produit auprès de nos nombreux clients (SAQ, Sommeliers et Bartenders) sur le terrain. C’est pourquoi nous y sommes avec professionnalisme.

Notre force de vente est un moteur très important afin que l’exécution des promotions en magasin (SAQ) soit parfaitement alignée avec les différentes périodes comptables de la SAQ et les thématiques qui s’y rattachent. En effet, les diverses promotions et la quantité innombrable de produit acheté par le monopole, oblige l’agent à être assidu, mais aussi très aux faits du marché afin de promouvoir ses produits plutôt que celui des autres!!!! Et oui, nous sommes dans un marché très compétitif! >>

François Gignac

Directeur produits de spécialités et relations publiques

A.O.C & Cie, Châteaux et Domaines

Luis Felipe Edwards LFE 900 2010

Luis Felipe Edwards LFE 900 2010 – Colchagua Valley

Code SAQ :  11617874 – 29,75$

C’est à 900 mètres au dessus du niveau de la mer que Luis Felipe Edwards à décidé de planter les vignes qui produiraient, selon lui, les vins les plus exceptionnels du Chili. Cet ambitieux projet lui permettrais aussi de clamer produire depuis le sommet du monde. Du moins, il s’agit des lots à vignes les plus élevées du Chili !

Il y a longtemps maintenant que ces vignes produisent. Et le résultat est simplement… ce que le producteur avait promis, un produit complet, soigné et de grande qualité.

Et heureusement pour nous, ces terres situées au sommet de l’art sont suffisamment grandes pour produire beaucoup… beaucoup de LFE 900 !!!

Alcool: 14,5%

SAQ# 11617874

Cépage :

Syrah 36 %
Petite sirah 22 %
Cabernet-sauvignon 20 %
Mourvèdre 18 %

Fût: En fût de chêne.

Vignoble :

Luis Felipe Edwards – Colchagua Valley – 900 mètres d’élévation

Notes de dégustation:

Propre aux cépages utilisés, au pif on annonce aisément les petits fruits, pas besoin d’être un grand expert ici, ce vin est loin d’être cachotier. Il révèle aussi du chocolat… et le Syrah prends rapidement la vedette. Puissant en bouche, on envoi le chêne à la ligne de front… suivra la découverte de tannins… agréablement soyeux, mais présents !

Description libre:

Il s’agit ici d’un vin relativement puissant, complet et satisfaisant. Il représente un choix plus que très intéressant pour les repas des fêtes. Il demeure facile à boire tout en satisfaisant les convives un peux plus pointilleux sur la qualité du vin. Il s’agit d’un très bon vin que vous serez fier d’ouvrir à table !

Le LFE 900 de Luis Felipe Edwards mérite le respect des amateurs de Syrah, avec ses 20% de Cabernet Sauvignon, il décèle une présence en bouche intéressante. Boisé à souhait, l’amalgame avec les petits fruits est très apprécié.

On parle ici d’un très bon produit Chilien. Il est prêt à boire mais, SVP, oubliez quelques bouteilles de ce vin quelques années de plus dans votre cellier. Il est très bon, il sera excellent !

Les tanins que dévoile ce vin promettent un vieillissement des plus intéressants. Il prendra en rondeur et en subtilité.

Met lors de notre dégustation:

Rien, juste le plaisir de ce liquide de premier rang !

Conclusion:

Allez, achetez, dégustez, répétez !

Voici l’exemple parfait d’un vin en bas de 30$ qui devrait prendre la place de plusieurs produits commerciaux reconstitués… un peux trop célèbres !

Il s’agit ici d’un produit issu d’un savoir faire viticole accomplis, non pas d’un chimiste bien payé.

Tien toi !

Martin Bourget
Passeport Vins

Arrivage de Luis Felipe Edwards chez Passeport Vins

À point pour les fêtes ! Un joli cadeau arrive à la porte de Passeport Vins en provenance de Elixirs Vins et Spiritueux. On ouvre la boîte et… ouiiii…. tout plein de bouteilles de Luis Felipe Edwards !

lpe-2

Depuis l’achat de la propriété Chilienne par Luis Felipe Edwards Senior en 1976, l’affaire familiale à fait bonne route. La propriété Fundo San José de Puquillay située dans la vallée de Colchagua, au Chili ne comptait alors qu’un maigre 60 hectares cultivés.

Quelques dizaines d’années, et beaucoup de travail plus tard, c’est plus de 1850 hectares qu’exploite le plus gros vignoble à 100% familial connu à ce jour.

Tradition, travail méticuleux et promesse de la recherche d’une qualité de produit sans pareil à mené la petite entreprise familiale vers une réussite incroyable. Exportés dans plus de 70 pays, les vins de Luis Felipe Edwards sont couronnés année après année.

lpe-5Prix après prix, la liste est très impressionnante, une visite dans la section accolades du site du producteur suffit pour comprendre le chemin accomplis.

Passeport Vins procèdera à la dégustation des produits reçu avant Noël…. Parce que ce sont des vins qui méritent d’assister à vos réunions familiales du temps des fêtes !

lpe-3De l’impressionnante liste de produits fabriqués par Luis Felipe Edwards, nous vous présenterons les vins les plus prisés du public… LES MUST !

lpe-4En attendant, ne vous privez pas, rendez vous à la SAQ et débutez vos propres dégustations, vous pourrez ainsi comparer vos appréciations aux nôtres !

Visitez le site de l’agence de vin Elixirs et Spiritueux, il s’agit de l’agence responsable de la représentation et de la distribution au Québec des produits de Luis Felipe Edward. Vous y trouverez la liste complète des produits de ce dernier.

Martin Bourget

Passeport Vins

The Velvet Devil Merlot 2012 – K Vintners

The Velvet Devil Merlot 2012 – Washington State –  K Vintners

Importation Privée AOC et CIE

Le Merlot… cépage célèbre de par l’oiseau qui, selon la légende, lui aurait inspiré son non puisqu’il en raffolait… le Merle !

Le Merlot bien travaillé donne des vins voluptueux, ronds, et généralement à prédominance de fruits rouges. À titre de référence, il s’agit du cépage des AOC Saint-Émilion et Pomerol.

Charles Smith, au travers de K Vintners, nous propose ici un produit digne du cépage utilisé. Il nous propose un Merlot à 19.40$ en importation privée capable de rivaliser avec plusieurs produits se vendant beaucoup plus chers.

Charles Smith… ou le Crazy Man, aussi manager de groupes de rock alternatif arrive encore ici à faire la ligue. Toujours en y mettant sa petite touche.

 bouteilles-3

Fût: En fût de chêne français.

Alcool: 13.5%

SAQ# Non disponible, importation privée via AOC & Cie

Cépage :

90% Merlot – 10% Cabernet-sauvignon

Vignoble :

Charles Smith – Vallée de la Columbia, É-U – Washington – Evergeen, Ancient Lakes, Ryan Patrick, Roza Hill

Notes de dégustation:

Même à mon niveau de connaissances, niveau néophyte ambitieux, je suis à même de détecter les cerises au nez ! Fait intéressant aussi, une fois rendu à la demi-coupe, on perçoit un arôme de fumée. Pas trop, juste intrigante, intéressante. En bouche, rond… goulu ! Fruits foncés, un peux de cassis, légèrement épicé. C’est frais, et ça se prolonge un bon 20 secondes en bouche.

Description libre:

C’est… comment dirais-je… la magie de Noël ! C’est chaleureux, c’est presque gras ! Ce produit est ce que tout vin devrait être, un plaisir à boire.

Charles Smith met l’emphase sur un point très précis. Travailler, à la base, avec des fruits d’une très grande qualité. Ça paye ! Je n’ai, à ce jour, jamais été déçu par un produit de Charles Smith.

Tannins présents mais bien ronds, rien de choquant. La phrase pour décrire ce vin serait : confiture onctueuse cerise-mûre-cassis épicée avec une petite pointe de fumée.

Met lors de notre dégustation:

Porc Effiloché, sauce Mélasse, Tomate, Coke !

Conclusion:

Accompagnez votre Noël d’un peu de Velvet Devil ! Ça devrait être aussi incontournable qu’un Lutin en 2013 !

 

Martin Bourget
Passeport Vins