Troublemaker blend 7 – Disponible dans l’espace Cellier en SAQ le 1er Mai

Troublemaker blend 7 – Austin Hope Winery – Paso Robles
Disponible dans l’espace Cellier en SAQ le 1er Mai

Code SAQ :  11509582 – 25,00$

Si Austin Hope affiche aujourd’hui un visage si angélique, sachez qu’il en fût tout autrement alors que Austin était à la petite école. L’enfant terrible avait besoin d’une poigne de fer. Son père, Chuck Hope, imagina alors un stratagème qui aurait comme effet de remettre Austin sur le droit chemin, tout en le sanctionnant. Il le punit donc en l’obligeant à travailler au vignoble. Cette sanction allait être salutaire pour Austin, et pour l’entreprise de son père.

En fait, Austin Hope prit goût au travail sur les terres du vignoble familial. Il suivit le chemin paternel et poussa l’audace jusqu’à nommer le vin issu des cépages cultivés sur les lots précis où son père le faisait travailler, le Troublemaker. Ceci en fait un des plus délicieux clins d’œil de toute la Californie!

Le Troublemaker jouit, aujourd’hui, d’une très bonne réputation. Il s’agit d’un vin audacieux, à budget très abordable. Grenache, Syrah, Mourvèdre et Zinfandel dans la même bouteille… On assemble plusieurs cépages… et plusieurs millésimes… Attachez-vous, on décolle.

*** Attention – Un vin de cette qualité, qui reçoit des notes entre 90 et 92 à peine sorti du vignoble… ajoutez à ça l’incompréhensible bas prix de 25$ pour un vin de cette classe… Alors courrez! C’est à la caisse et non à la bouteille que ce vin s’acquiert. La SAQ nous avise déjà que le Troublemaker sera disponible en quantité limitée.

Troublemaker blend 7 – Austin Hope Winery – Paso Robles

Cépage : 55% Syrah – 25% Grenache – 10% Mourvèdre – 10% Zinfandel

Appellation : Californie – Paso Robles – Central Coast (San Luis Obispo)

Alcool : 14,5%

Notes de dégustation:

Une belle coloration profonde et intense. Au nez, fruits foncés bien mûrs, café rôti, caramel brûlé, épices, vanille et effluves boisées, le tout sans interprétation, c’est clair et précis. En bouche, confortablement velouté, tannins expressifs, c’est frais, balancé. On retrouve rapidement les fruits, le chocolat et le poivre. Finale persistante.

Description libre:

Louis Pasteur a dit un jour qu’il y a davantage de sagesse et de philosophie dans une bouteille de vin que dans tous les livres. On pourrait arrêter la description du Troublemaker blend 7 ici, mais puisqu’on est en mode apprentissage…

Il est très intéressant et formateur d’approcher un vin issu de tant de cépages et millésimes différents. On a affaire à une myriade d’arômes et de goûts. Si on prend le temps de s’attarder, on découvrira bonheur et confort dans ce produit, et le Troublemaker mérite qu’on s’y attarde.

À l’ouverture, c’est évident qu’on se trouve face à un produit qui nous offre une belle complexité. On doit y retourner plusieurs fois avant de réussir à séparer les notes. Une fois bien plongé, ça devient clair. Imaginez vous la bouche pleine de cerises noires et de mûres, faites appel à votre mémoire gustative. Pensez à votre dernier café fin issu d’une brûlerie… ça viendra… ensuite, crème au caramel brûlé… faites appel à ces souvenirs. Suivront les épices (muscade, anis et poivre), la vanille, puis le chêne.

Prêt à boire? Oui… peut-il vieillir… mets-en!

Sur le site de la SAQ, on inscrit prêt à boire, sans aucune indication sur le potentiel de bonification. Je présume une omission involontaire. On perçoit très clairement la jeunesse de ce produit lorsqu’on le déguste. La matière… vous voulez de la matière, il y en a beaucoup… la balance acido-basique de 0,67g/100ml, la fermeté des tanins et le chêne sont tous de bons indices de potentiel de vieillissement.

On achète la caisse… parce que toutes ces bouteilles s’évaporeront très rapidement (quantité limité à la SAQ), on ouvre une bouteille, on range le reste et on en ouvre une par année. Répétez l’expérience avec les blend de Troublemaker qui suivront dans les années à venir. Vous avez là une opportunité d’acquérir de l’expérience sur la bonification des vins à l’aide d’un produit qui ne vous coûtera que 25$.

Met lors de notre dégustation:

Absolument rien

Conclusion:

Un excellent produit, à un prix plus que ridiculement abordable… fin de l’article.

Producteur

Importateur et Distributeur

téléchargement

Martin Bourget
Passeport Vins